Bla bla bla

Bilan après 4 ans de véganisme

Pour fêter mon veganniversaire, j’étais à Los Angeles et j’ai trouvé cette excuse parfaite pour me gaver de cupcakes en tous genres. Difficile de rentrer de la cité des anges sans avoir pris quelques kilos, c’est définitivement le paradis pour tout vegan et il faudrait y rester des mois pour goûter tout ce qui se fait là-bas (ici mon guide des meilleures adresses à LA).

Quel bilan retirer de ces 4 années ? Déjà, la certitude que ce n’est QUE la quatrième année, que le véganisme est le mode de vie que je choisis pour la vie, pas pour quelques mois ou années ou parce que c’est trendy ou je ne sais quoi. Rappelons que si le végétalisme est une façon de se nourrir, le véganisme lui est un mode de vie qui se positionne contre toute forme d’exploitation animale et dont le but est la libération animale. Je suis un peu fatiguée d’entendre «Certains vegans mangent du miel ». Les abeilles récoltent le miel pour elles, pas pour les humains, or nous les forçons à s’épuiser pour produire toujours plus de miel que nous leur volons, si ce n’est pas de l’exploitation, je ne vois pas comment appeler ça. Oui mais les abeilles sont petites et vulnérables et surtout on n’entend pas leurs cris, alors comme les poissons, tout le monde pense que les exploiter ce n’est pas bien grave. Il n’y a pas différentes formes de véganisme, il n’y en a qu’une : œuvrer pour la libération animale et cela commence dans son assiette mais aussi par la façon dont nous consommons de manière plus globale.

Lorsque j’étais à Venice Beach, tous les matins je prenais un sac plastique et je nettoyais la plage, ça prenait du temps et ça me mettait en colère, d’imaginer tous ces animaux marins qui s’étoufferaient à cause d’un morceau de plastique abandonné sur la plage. Je précise qu’il y a des poubelles tous les trois mètres là-bas. Les gens n’ont aucune excuse. Mais ils pensent sans doute que quelqu’un va nettoyer derrière eux, triste mentalité. Je suis le genre de personne qui avait une dizaine de bouteilles de shampooings, gels douche etc dans ma salle de bain. Aujourd’hui, par conscience écologique, j’utilise un savon surgras qui sent juste le savon et qui lave et mousse comme il faut. Adieu les gels douche à toutes les senteurs qui ne servent qu’à me faire consommer alors que moi à la base je veux juste me laver avec un truc bon pour ma peau. L’avantage du savon saponifié à froid que j’utilise c’est qu’on peut l’utiliser pour tout, même se laver les cheveux et pour sa toilette intime, et quand on vient de se faire tatouer, il convient aussi ! Je conseille le savon au lait d’amande de chez Savondou, une petite savonnerie dans le Morbihan parce que c’est aussi important d’acheter du made in France et de contribuer à faire vivre les petits artisans !

Il y a quelques mois, j’avais été contactée par Natura Sense qui souhaitait m’offrir un livre dont je pourrais parler sur le blog. Natura Sense ne vend pas que des livres, ils vendent aussi des extracteurs de jus, germoirs, déshydrateurs et si vous êtes comme moi, fauchée la moitié du mois, on peut régler en trois fois sans frais:) Je ne connaissais quasiment rien à la cuisine crue qui me faisait un peu peur alors j’ai choisis « Le grand livre de la cuisine crue », qui est à la fois un très beau livre mais surtout très complet ! Et il n’est pas nécessaire d’investir dans un déshydrateur pour réaliser la majorité des recettes. Je me suis lancée il y a quelques mois dans la confection de rolls en tous genre, j’aime tellement les feuilles de nori, j’en achète souvent pour les grignoter entre les repas, cette « saveur de la mer », c’est vraiment mon péché mignon ! Aujourd’hui j’ai incorporé beaucoup plus de fruits dans mon régime alimentaire et je mange plus facilement cru, pas seulement les salades ou ce qui est salé mais aussi le sucré et les gâteaux.

C’est d’ailleurs la révélation de la cuisine crue pour moi : tous ces gâteaux, cheesecakes, bars en tous genre que l’on peut faire en version crue, c’est une cuisine beaucoup plus saine, avec du sucre non raffiné, la seule difficulté c’est d’attendre que le tout prenne au réfrigérateur (mais vous pouvez tricher en mettant tout ça au congélo comme moi). En la matière, mon blog préféré est celui de Nadia qui s’appelle simplement Nadia’s Healthy Kitchen. J’ai déjà réalisé pas mal de ses recettes sucrées, ma préférée est de loin celle des Raw Oreos, super simple et rapide avec peu d’ingrédients.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s